10/02/2008

Container living ...

750-Container01

750-Container02
L'idée n'est réelement pas nouvelle, j'en ai déja parlé plusieures fois sur cette page
mais elle ne cesse pourtant pas pour cela de m'étonner chaque fois que je croise une de ces réalisations

Voilà donc la réalisation Container House du bureau Leger Wanaselja Architecture
Et ici le fait d'avoir choisi des containers "isotherme" ajoute un petit coté "lisse" à la finition simplifiée de l'ensemble 
en plus de diminuer le coté "résonance" ou de froid inérant à ces construction métaliques
bien que le coté industriel de la tôle ondulée des containers "de base" n'ajoute de la personalité à l'ensemble
le coté "lisse" réussi presque à faire oublier la nature de départ de la structure portante de ces batiments
et apporte une petite touche "déco" qui devrait plaire aux plus rétiscents à cette idée de base 

Prenez 3 containers maritimes de 40 pieds (12M), quelques poutres métaliques pour assembler le tout
une fondation en béton, quelques découpes pour les chassis de portes et fenêtres et on boulonne un toit plat sur le tout

"imaginer vous la tête de vos voisins le jour de l'arrivée de la grue avec les containers ?"
mais surtout la tête du receveur à la commune quand votre architecte dépose un tel projet sur son bureau !!!
Moi, j'entend déja le "trop célèbre" ... "votre brique de façade ne possède pas la bonne couleur"  
c'est donc réalisable sur les hauteurs de San Francisco mais peut être pas sur les hauteurs de wépion ...

Je profite de ce post pour y rajouter un autre projet plus ancien (2006) qui a élu domicile à Redondo Beach
Redondo Beach House par De Maria Design 
Lui a en partie conservé le coté ondulé des containers tant à l'intérieur qu'à l'extérieur

750-Container03
il suffit de regarder les photos sur le site pour se rendre compte que "Mr et Mme tout le monde" pourrais y vivre aiséement
(moi, je signe quand vous voulez ...) 
Le coté "presque indestructible" de ces constructions n'est certainement pas sans désinteresser les américains
(dont certains doivent craindre les foudres d'un prochain ouragan avec la plus grande angoise) 
et pour eux qui vivent nombreux dans des maisons en bois plafonnées, le coté "fire and termite proof" est loin d'être illusoire!
de nombreux projets (Zigloo.Ca) comme ceux ci voient le jour chaque année partout dans le monde 
(mais le coté "sans briques et Blocs" doit certainement faire fuir pas mal de belges ...)

Teddy qui dit : " Pourquoi pas un tel projet chez nous ?,  avec un toit composé de panneaux solaire par exemple ??? "
(2 français m'avaient laissé un commentaire en 2007 et leur projet "Maison-Container" avance (Yannick et sandra)) 

"à trois semaines de Batibouw et dans cette mouveance actuelle de Reclyclage à Gogo ..."
"on ne peux que se poser une telle question !!! "
(via Inhabitat et via Curbed Los.Angeles)
PS: si quelqu'un peux me procurer 1 ou 2 entrées pour Batibouw ... comme de bien entendu, je suis preneur ...

Commentaires

Ondes... tiens, au fait, c'est pas mauvais de vivre dans un environement métallique?? Ca doit faire bizarre d'avoir sa maison qui rouille....pas évident d'aller la porter chez le sableur, ni de trouver une cabine de peinture de la bonne taille, ...mais aussi un coté plus pratique, pas besoin de ciment, un poste à souder suffit!
Un container de 20pieds, 6m, coûte +- 650 euros suivant l'état, + le transport...

Écrit par : David | 11/02/2008

$ Hors contexte:

L'ennui, finalement avec ces "RSS Readers"... c'est qu'on ne prend plus le temps de laisser un commentaire en "passant"...

Keep on Teddy!

Écrit par : Boogy | 11/02/2008

batibouw! j ai deux places pour toi pour les soirées professionnelles si ça te tente toujours bon courage pour la suite....val la femme de jeanphi qui dit...

Écrit par : val | 11/02/2008

N'empêche... ... pour planter un clou afin de mettre le portrait de grand-mère au dessus de la cheminée, ça doit pas être évident :)

Écrit par : Choc' | 11/02/2008

Oui, oui ... Dav' ... oui, les ondes ... mais cela nous protege peut être aussi des extra-terestre qui viendraient sonder nos cerveaux pendant la nuit ...
Oui, la rouille, dans des cas pareils ...c'est la sableuse qui fait le déplacement ... comme pour les facades ...

Boogy ... Thanks Buddy ... repasse quand tu veux ...

Val' qui dit ... merci ... je t'ai e-maillé ...

Choc' ... on plante plus, on soude les clous ...
ou alors, on "rivette" des écrous prisoniers et on y boulonne les attaches ... ;.)

Écrit par : teddy | 12/02/2008

http://www.solar-ark.com/english/about/gallery.html

Un exemple d'écologie et de design avec ce bâtiment nouvelle génération situé à Gifu au Japon, et réalisé à la demande de la marque Sanyo. Entièrement construit avec plus de 5000 panneaux solaires et des matériaux recyclés de l'industrie, il génére 500 000 Kw par an et la forme incurvée de l’édifice permet de mieux capter les rayons du soleil.

Écrit par : Merlin | 15/02/2008

Marrant, je suis en train de regarder Thalassa et justement, il y a quelques semaines, ils en parlaient. Une des applications de ce concept est à Londres où un qquartier en bords de Tamise lui est dédié, avec priorité donnée à des artistes, qui ne gagnent pas assez pour pour se loger en ville.

Écrit par : Mélissa | 15/02/2008

j'aime bcp et pourquoi on pourrais pas "construire" ce genre d'habitation ici ? y a une loi qui interdit ?
bonne fin de we Teddy :)
bisous

Écrit par : bio | 17/02/2008

bio ... On peux certainement "assembler" une telle maison en belgique
il faut juste trouver la bonne commune ( et son service urbanisme) qui acceptera qu'un tel projet voie le jour ...
(mais comme ce ne sont pas des constructions fixe c'est assimilé a des chalets en angleterre par exemple ...)

Mais ce sera plus aisé en flandre ... ils sont beaucoup plus large d'esprit qu'en région wallone
(toujours cette histoire de couleur de brique, de murs, de tuile) pour que chaque maison s'intègre au mieux dans le paysage local ...

mais seul, au fond d'un bois dont personne ne veux et loin de la vue de tous ... pourquoi ne l'accepterais t'il pas ...
(mais en front de rue et avec le projet de laisser la tole du container visible, oublie directement ... )

l'uniformité avant l'originalité ...

mais je n'aimerais peut être pas trop non plus que mon voisin arrive avec des projets de "tour de babel en tôle" si j'avais une belle fausse "maison rustique" entourée de lions en béton et de colonnes située juste à coté !!!

Écrit par : teddy | 17/02/2008

Réflexion en deux temps:

- je lis beaucoup de commentaires où la réaction à l'idée de vivre dans un container semble faire croire que le seul exemple de container soit la boite rouillée et cabossée au fond d'un port ou utilisée comme stockage (très) longue durée par le récupérateur de matériaux du coin ...
Svp, voyez les exemples ci-dessus, et osez imaginer qu'à partir de la "boite en tôle", il est possible de faire ... beaucoup de chose, du meilleur comme du pire, cela dépendra de la manière dont le constructeur appréhende le matériaux.
Ensuite, entre un container "pas cher", c'est à dire de 15 ou 20 ans d'âge, ayant bourlingué sur toutes les mers et ayant transporté ... on ne sait quoi (j'ai des exemples de matériaux faiblement radioactif en vrac, sans compter les matériaux chimiques variés, l'imagination n'est pas assez courageuse pour envisager ce qui passe dans un container !...) et un container "neuf" (un seul voyage de Chine, où ils sont produits), il y a une grande différence.
Bref, une maison n'est qu'un tas de parpaing ou (mieux) de bois, avant que l'on en fasse quelque chose selon vos goûts ... mais peut-être pas ceux du voisin ...
Certes, les contraintes du container (les dimensions sont standards, il faut faire avec) limite un peu les possibilités architecturales, mais rien ne limite à l'empilement de boites l'une sur l'autre, avec de vagues fenêtres à volet découpées dedans !
Reste qu'il faut prendre en compte le fait que ce n'est qu'une boite en tôle ! La problématique de la "respiration" des murs, le passage nécessaire de la vapeur d'eau, est totalement empêché par le métal ...
Il faut être conscient qu'il faut un effort supplémentaire pour prendre en compte ces contraintes.
Mais les solutions existent !

- un projet sur Hamburg: j'utilise deux containers, neufs, des 40', mais comme espaces supplémentaires à ma maison. L'un reste "tel quel" au rez-de-chaussée, l'autre est recouvert de bardage bois.
Vous aimerez ou pas le style, peut m'importe, mais je voudrai montrer que le container peut être autre chose que ce qu'indique la "primo-réaction" des dubitatifs, réaction sans doute motivée par les épaves pourrissantes des ports du monde ou les projets enthousiastes mais un peu trop .. amateurs de certains.
Le lien (si je peux me permettre): http://maisonpassivehamburg.blogspot.com

Le but n'est pas d'imposer le container comme solution à un quelconque problème de logement, juste de montrer que l'alternative au conformisme ambiant est possible.

Écrit par : Fred | 10/09/2010

Fred ... merci pour ce commentaire "très constructif"
c'est le premier que je lis ici qui cadre réellement avec l'esprit que j'ai tenté de développer concernant l'architecture "container" dans mon post ...
le container peut être une base (ou un complement) à la structure d'une maison ...
et pas uniquement la maison
quelques poutres métaliques (ou murs) peuvent "aiséement" relier et espacer 3 ou 4 containers et ainsi créer un espace ouvert entourées ou secondé par des containers ...

beaucoup plus dans l'esprit de mon premier post en 2006 concernant cette architecture métalique "particulière"
http://teddy.skynetblogs.be/archive/2006/06/11/vivre-dans-un-container.html

j'aprécie aussi le fait que tu soulève les contraintes et "soucis" liés à cette construction métalique
( La "respiration" des murs, la condensation empêchée par le métal ... )
moi je rajouterais aussi la chaleur qui pourrais s'accumuler dans une telle masse métalique dans les pays "ensoleillés" si elle n'est pas emballée (ou recouverte d'une toiture isolante) et les risques liés à la conduction de l'electricité sur le métal ... sensibilité à l'electricité statique "ou plus extrême" electrocution par la foudre

Bref, comme tu le dit : "ce n'est qu'une boite en tôle" ... mais ce n'est pas pour ça que cela doit le rester ...
sinon, autant acheter directement des "containers de chantier" comme :
http://www.dft-online.be/index.php?rub=assemblage&lang=fr

Écrit par : Teddy qui dit ... | 11/09/2010

Les commentaires sont fermés.