28/01/2007

Country House ...

750-City_Loft
Certains d'entre vous n'avaient pas réelement compris il y a quelques temps quand j'ai parlé de déménagement à la campagne
surtout après tous mes posts sur les lofts et les maisons 50's design ...

Mon coté Loft est tout à fait "passé" depuis belle lurette, surtout depuis que c'est devenu si médiatique, populaire, Hype
Mon interêt pour ce genre de batiment ne date pourtant pas d'hier, une quinzaine d'années au bas mot
quand encore aucun livre en francais ne traitait du sujet ... quand presque personne n'y pensais ou n'en parlais ...
j'ai un peu cherché (trop peu) la perle rare (comme beaucoup depuis) mais aucunes des opportunitées ne correspondait à mes idées
le prix en était soit bien trop prohibitif, le batiment totalement à reconstruire ou le quartier carrément invivable
les années ont passées et ce genre de batiment à connu l'envol qu'on lui connait sur le marché de l'immobilier actuellement

Mais surtout depuis que tous ce que je trouvais de si fabuleux, si interessant dans ce centre ville à perdu tout interet pour moi
s'y est ajouté comme une gêne d'y vivre et même depuis quelques temps un profond dégout pour l'endroit   
un quartier si populaire, si sympa, si agréable à vivre il y a vingt ans
maintenant partagé avec tant de voisins (et quels voisins) irrespectueux, de briseurs de vitre, de forceurs de voiture
" le même voisin qui vous sourit le matin et sort sa vieille télé, son WC ou sa garde robe sur votre trottoir, la nuit venue."
un coin où reigne de plus en plus comme un goût de fin du monde (vitrines et magasins vidés, poubelles chaque jours sur les trottoirs)
Un quartier qui ne vit plus correctement que le week-end avec ces nombreux brocanteurs
( et leurs trops nombreux clients, qui eux non plus ne respectent rien ...)
Moi, qui avais pourtant juré (il y a plus de 10ans, c'est vrai) ne jamais "cèder" et abandonner mon centre ville ...

Pourtant à l'heure actuelle, je vois bien plus mon avenir dans une vie en périphérie qu'en plein centre ville  
et tant qu'a faire, la péripherie d'une ville plus petite ( et surement plus sympa )
" Seul l'avenir nous dira si j'ai fait le bon choix ... on en reparle avec plus de certitudes dans 2 ou 3 ans ... "

mais fini pour moi le temps de devoir faire 3 fois le tour de mon paté de maison pour pouvoir décharger mes achats
fini d'être obligé de partager (et de le payer un pont) un parking pour espèrer revoir mon véhicule le lendemain sans trop de dégats 
(un pont étant équivalent au prix d'une prime annuelle d'assurance pour mon pick-up ...)
je vais enfin pouvoir voir le soleil se coucher dans le jardin (mais ce sera sur l'autoroute de retour du boulot en hiver)
D'accord avec vous, une heure de route (au bas mot) matin et soir pour tout cela, c'est un lourd prix à payer  
" Mais je pense être prêt à le payer, celui là ... "

Je n'ai pas abandonné pour autant mon goût pour l'architecture post-moderne 50's US  
" Cela restera juste une passion ... "
mais une architecture et une passion bien difficile a vivre sous nos climats ... cars on est ni à la côte d'azur, ni en californie ...

Laissez moi le temps et quelques murs à percer et je crois vraiment pouvoir vivre comme je le pense
Quelques bonnes idées piquées à certaines endroits à d'autres époques, mellées à d'autres plus contemporaines.
Un peu de kitch (Tiki à gogo) savament mélangé à du traditionel "BlancBleuBelge" le tout dans un environement champêtre
ajouter à cela quelques couleurs pastels, du bois, de la pierre et quelques mêtres de cables réseaux et un peu de Wifi 

Teddy qui dit : " je vous laisse, je vais creuser ma grotte cars il est grand temps pour moi d'y cyber-hiberner " 

01:56 Écrit par Teddy dans Green Acres | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : city, country, loft, house, marolles, brussels, bruxelles